Vos enfants n’aiment pas les légumes ? Vous avez tout essayé, mais rien ne fonctionne ? Voici mon conseil… Il faut être patient, bienveillant et continuer de persévérer.

Je sais que vous auriez préféré que je vous donne la recette miracle, mais la réalité c’est que si elle existait je l’utiliserais ! Même chez moi c’est loin d’être parfait. Mes enfants mangent des concombres, des tomates, des poivrons et quelques petites exceptions, mais ils sont loin d’être rendus à manger des champignons. Mais vous savez quoi ? Je ne m’en fais pas avec ça parce que je sais qu’apprivoiser les légumes ça demande du temps !

La réalité c’est que les légumes font rarement partie de la liste d’aliments favoris des enfants. Beaucoup trouvent leur goût trop amer ou sont dégoûtés par leur texture ou leur apparence. Avec les yeux d’un enfant, un brocoli ça ressemble à un arbre… Mais qui a envie de manger un arbre ?!

Je sais que ça peut être décourageant par moment, mais restez positifs si vous appliquez ces conseils et que vous restez zen, le temps fera son œuvre et vos enfants finiront par manger des légumes je vous le promets !

 

Voici 10 trucs express à mettre dans votre sac :

Mangez des légumes vous-même.

Avec les enfants la méthode « fait ce que je dis et non ce que je fais » ne fonctionne pas. Les enfants apprennent par imitation. Ils doivent donc vous voir régulièrement manger des légumes et les apprécier pour avoir envie de faire la même chose.

Rendez les légumes disponibles.

Les enfants ne peuvent pas manger ce qui ne leur est pas offert. La pire erreur à faire est d’arrêter de leur offrir des légumes parce qu’ils n’en mangeront pas de toute façon. Rappelez-vous que ça peut prendre 20 expositions et même plus pour qu’un enfant accepte de goûter un aliment. Il faut donc continuer de les exposer régulièrement même s’ils refusent d’y goûter pour le moment.

Offrez des crudités à chaque repas.

Rare sont les enfants qui aiment les légumes cuits. Lorsque vous préparez une recette, essayer de garder une partie du légume pour le servir cru. En ayant plus d’options disponibles vous serez peut-être surpris de constater que vos enfants pourraient se laisser tenter. Par exemple, les enfants pigeront probablement dans les lanières de poivrons crus, mais refuserons les cuits servis avec des fajitas.

Offrez des trempettes.

Les enfants adorent les trempettes. Impliquez-les dans leur préparation. Ils seront sûrement contents de préparer une traditionnelle sauce mayo-ketchup, mais vous pourriez aussi leur faire découvrir des trempettes plus nutritives à base de yogourt ou leur proposer de la guacamole ou du hummus.

Cuisinez vos légumes.

Vous pouvez ajouter des légumes râpés ou en purées dans plusieurs recettes pour les bonifier. C’est important par contre de le dire à vos enfants pour ne pas briser leur confiance. Pour moi bonifier et camoufler sont deux choses différentes. Je suis pour la bonification des recettes, mais contre le camouflage. Je suis certaine que vous voyez la nuance !

Mettez la soupe au menu.

Beaucoup d’enfants aiment les potages. N’hésitez pas à les servir dans de petites tasses de formats miniatures ou même dans des verres à shooter. En plus petites portions, les soupes sont souvent moins intimidantes. Vous pouvez aussi les accompagnez de craquelins ou d’un morceau de pain. Les enfants, au risque de me répéter, adorent les trempettes.

Intégrez-en dans des smoothies ou des popsicles.

Les smoothies peuvent nous permettre d’offrir des légumes généralement moins aimés comme le kale. Les smoothies à base de fraises et de betteraves sont souvent populaires, tout comme ceux aux épinards et aux bananes parce qu’ils sont de couleurs éclatantes et que ça attire les enfants. Les vôtres ne sont pas des fans de smoothies? Congelez-les sous forme de popsicle, ce n’est pas plus compliqué que cela!

Soyez vendeur.

N’oubliez pas qu’on mange avec les yeux! Sans vous mettre de pression, vous pouvez essayer de rendre vos légumes plus attirants en les servant dans de beaux contenants, en les coupant avec des emporte-pièces, un couteau vagué ou un spiralisateur. Laissez aller votre créativité!

Offrez une grande variété.

Il faut éviter de tomber dans le piège de servir à nos enfants seulement les légumes qu’ils aiment. Le plateau de crudités permet à l’enfant d’être exposé à une plus grande variété, mais si ce n’est pas possible d’utiliser cette stratégie à un repas, je suggère aux parents d’essayer de mettre au moins deux variétés différentes de légumes en prenant le soin de combiner un légume aimé et un qui l’est moins pour le moment.

Soyez persévérant.

Votre enfant peut refuser catégoriquement de goûter à un légume une journée et la semaine suivante ce même légume peut devenir son préféré. Lorsque mon enfant me dit : « Yark je n’aime pas ça », je lui réponds : « Non, tu n’aimes pas encore cela… tu apprends encore à découvrir les aliments ».

J’espère que ces trucs pourront vous aider, pour plus d’informations sur la nutrition des enfants, continuez de me suivre sur mes plateformes et n’hésitez pas à venir me poser vos questions.

Saviez-vous que j’offre un Webinaire complet sur la nutrition des enfants ? Vous trouverez toutes les infos dans ma boutique en ligne www.nutrimini.com/boutique-en-ligne

 

À bientôt,

 

Mélanie Magnan

Nutritionniste en pédiatrie

Jeudi 7 juillet, 9h30ATELIER DME EN DIRECT

Informations et inscriptions par ici!